Jeanlouis Briolet // Filip Flop

JPEG - 99.4 ko

Comédien depuis 1984, il s’est entraîné à l’art clownesque avec Amédée Bricolo, Jean-Claude Cotillard et Pierre Byland. Il a travaillé avec entre autre Christian Remer, Daniel Crumb pour le théâtre et il s’est fait accompagner au chant par Didier Frébœuf, Hugues Maté, Philippe Parant et Guillaume Souriau. Formation jazz vocal avec Stéphanie Crawford à l’institut Art Culture et Perception de Paris.
Il aime la pâte d’amande, les pommes de terre et la ponctualité !

« J’ai commencé à faire le clown vers 6 ou 7 ans devant mes frères, mes sœurs, mes oncles et mes tantes. En guise de costume, un pyjama et une robe de chambre, comme accessoire, la ceinture en tissu de la susdite robe de chambre. »

Filip Flop ne parle pas ou très peu mais fait parler de lui. Il a comme un accent very british mais affirme être français. On raconte qu’il travaillait dans un bureau et qu’il en aurait gardé quelques symptômes (costume, cravate, ponctualité). Lui prétend qu’il est juste le chanteur qui a été engagé...

« Être clown, c’est prendre le risque d’être soi-même, ce fameux soi que nous étions enfant et que nous avons perdu en nous barricadant dans nos peurs. »